Les syndicats de Disney reconduisent la grève jeudi

Les syndicats CFDT et CFTC de Disneyland Paris appellent à nouveau à la grève jeudi afin de protester contre le « gel des salaires » et demandent à la direction « une solution rapide », a-t-on appris mercredi auprès des deux organisations syndicales. Environ 200 personnes ont manifesté mercredi tout au long de la journée sans incidents à l’entrée et à l’intérieur du parc. Cependant « deux parades ont été annulées », a précisé à l’AFP la direction, avant d’ajouter avoir « quasiment suivi une activité normale mercredi ». Selon Daniel Rovedo, délégué syndical CFDT, « un spectacle de cascades a également été annulé ». « Nous reconduisons le mouvement de grève jeudi car nous sommes sans réponse de la direction après (lui) avoir demandé de nous recevoir », a ajouté M. Rovedo. « On ne change pas de position, nous (lui) demandons une solution rapide, dès lundi pour ouvrir à nouveau les négociations », a-t-il martelé. Pour Dawood Mamode, délégué syndical CFTC, le but « n’était pas de pénaliser les visiteurs » mais « face à la non-considération des salariés, on est obligés de durcir le mouvement ». Contactée par l’AFP, la direction a expliqué « ne pas être au courant de la reconduction du mouvement de grève ». Elle avait indiqué avoir « réaffirmé aux organisations syndicales sa volonté de mettre en place un plan de salaires pour l’année 2010 en ouvrant de nouvelles négociations salariales le 18 février ». Elle avait ajouté dans un communiqué « s’être engagée à permettre un aboutissement de ces négociations avec un plan de salaires », en « fonction de la situation économique », qui ne soit « pas égal à zéro ». Elle s’engage dans une « mise en oeuvre de ce plan au plus tard le 1er juillet ».

Publicités

Suicide d’un détenu à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy

Un détenu de 22 ans s’est suicidé mercredi après-midi à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy (Yvelines) en se pendant dans sa cellule, a-t-on appris de source judiciaire. Le jeune homme a été retrouvé pendu peu avant 16H00 dans sa cellule, qu’il occupait seul, par un surveillant à l’occasion d’une ronde, a ajouté la même source, en précisant que le détenu ne présentait pas de « signe avant-coureur ». Une équipe du Samu a tenté en vain de le ranimer, avant de constater le décès. Le jeune homme avait été condamné en novembre par le tribunal correctionnel de Versailles à dix mois d’emprisonnement pour vol en réunion et en récidive, selon la source judiciaire.