Appel à candidatures pour une nouvelle direction du « 104 », haut lieu culturel

Un appel à candidatures sera lancé « la semaine prochaine » en vue d’une nouvelle direction au « 104 », haut lieu culturel parisien inauguré il y a un an mais dont les deux directeurs n’ont pas souhaité être reconduits, a-t-on appris mardi auprès de la mairie de Paris. « Le conseil d’admnisitration du « 104 » s’est réuni aujourd’hui (mardi) pour valider l’appel à candidature qui sera publié en début de semaine prochaine, pour recruter une nouvelle direction à la fin de mars 2010″, a-t-on expliqué de même source dans l’entourage de Christophe Girard, adjoint PS de Bertrand Delanoë à la Culture. Au bout d’un an de fonctionnement, Robert Cantarella et Frederic Fisbach, les deux directeurs du « 104 », installé dans d’anciennes pompes funèbres, rue d’Aubervilliers, quartier populaire du XIXe arrondissement, avaient annoncé ne pas vouloir demander le renouvellement de leur mandat.

Le budget de fonctionnement annuel du « 104 » est de 12 millions d’euros, dont 8 à la charge de la Ville de Paris. Ces directeurs avaient souhaité davantage de moyens, mais dans un contexte de crise, Christophe Girard, maire-adjoint à la Culture et président du conseil d’administration du « 104 », avait refusé d’accéder à leur demande, le lieu souffrant également selon certaines critiques, de ne pas avoir trouvé son public. « L’endroit est très grand et compliqué, c’est une énorme halle, c’est vrai qu’il faut trouver le rythme et l’envie pour le public de venir », a expliqué mardi à l’AFP Christophe Girard, lors d’une visite d’un autre lieu culturel, le « 100 », rue de Charenton, dans le XIIe arrondissement. Les directeurs partants du « 104 » « ont lancé le vaisseau, maintenant il faut une nouvelle équipe pour naviguer, on la cherche, mais ça se passe bien », a ajouté Christophe Girard. « Cela fait qu’un an que le « 104 » est ouvert, il est encore trop tôt à notre sens pour évaluer sa réussite ou son échec », a insisté son entourage. Le « 104 » – 60 salariés permanents- accueille 200 artistes en résidence et des salles de spectacle, construites dans les anciennes écuries. Une librairie « Le merle moqueur » y a été installée, ainsi qu’une « maison des petits » qui propose des jeux gratuits aux enfants jusqu’à 5 ans.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :