Le « Grand Paris » invité du Conseil Général de Seine-Saint-Denis

Après le discours du Président de la République du 29 avril dernier dessinant l’avenir de la métropole francilienne, Claude Bartolone, Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis, a convié Christian Blanc, secrétaire d’Etat en charge du développement de la région capitale, à échanger sur ce sujet avec les élus du département, à l’occasion d’une séance exceptionnelle.

L’assemblée a commencé avec une minute de silence en hommage aux Séquano-Dionysiens disparus au cours des deux catastrophes aériennes récentes.

 Après les présentations et remerciements d’usage, Claude Bartolone a débuté la séance en annonçant la manière retenue pour que la séance se déroule de la meilleure façon possible :

« […] il y avait le choix entre plusieurs attitudes. Une attitude complaisante, qui aurait consisté à dire que tout va bien ou une attitude polémique, qui aurait consisté à dire que tout va mal, notamment pour les collectivités locales. Je propose aujourd’hui que nous adoptions la manière républicaine, celle qui consiste à refuser la polémique sous prétexte que nos engagements politiques divergent. La manière républicaine c’est dans le même temps celle qui exige de nous une franchise totale et l’acceptation de la confrontation des points de vue. La manière républicaine c’est enfin celle qui place nos débats sous le signe de l’essentiel : la lutte contre les inégalités, et d’abord les inégalités sociales et territoriales. » 

Ouverture de séance par Claude Bartolone (PS)

Intervention de Daniel Guiraud(PS)

Intervention de  Jacqueline Rouillon et Hérvé Bramy(PCF)

Intervention de Serge Mery(PS)

Intervention de Gilbert Roger(PS)

Intervention de Pierre Laporte(PCF)

Intervention de Ludovic Toro & Michel Teulet(UMP)

Publicités

Gilbert ROGER : Université populaire à Bondy

C’est lundi à 18h30 (espace Chauzy en Mairie) qu’avec mon collègue et ami Gilbert RogerYannick Saint-Aubert, conseiller municipal délégué, nous lancerons officiellement par une conférence de presse l’Université populaire de Bondy.


Nous voulons ainsi permettre à celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de poursuivre à leur époque un cursus universitaire. Nous voulons aussi permettre à nos jeunes qui comme au lycée J. Renoir préparent leur entrée à Sciences-Po, comme ceux qui avec le bondy-blog, la ville et l’Ecole de journalisme , ESJ-Lille vont préparer le concours d’entrée à l’école de journalisme…Lire la suite dans le  blog de Gilbert ROGER