La Courneuve : le maire réclame des excuses au ministre de l’Intérieur

Le maire communiste de La Courneuve, Gilles Poux a demandé mercredi « des excuses » au ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie pour avoir dit que sa ville était « un supermarché de la drogue ». Il a exprimé sa colère sur Europe 1.

La Courneuve, « supermarché de la drogue ». Ces propos tenus par la ministre de l’Intérieur mercredi matin sur Europe 1 ont déclenché la colère de Gilles Poux, le maire de la commune de Seine-Saint-Denis.

Quelques heures après s’être rendue à La Courneuve mardi soir, et après l’attaque le week-end dernier d’un fourgon de police, qui a essuyé des tirs d’arme de guerre, Michèle Alliot-Marie a jugé que « La Courneuve, c’est un supermarché de la drogue et c’est la raison pour laquelle j’ai voulu y aller avec les policiers la nuit ».

« Je dis que ce sont des propos irresponsables », a martelé Gilles Poux mercredi au micro de Mathieu Charrier. Ecoutez :

Publicités