Le parc François Mitterrand à Saint-Ouen

Groupe[1] 

Accompagné de Danielle Mitterrand, Claude Bartolone, Président du Conseil général et député de la Seine-Saint-Denis a participé à l’inauguration mardi 29 septembre, du parc François Mitterrand à Saint-Ouen en présence de Jacqueline Rouillon, Maire de la ville, Serge Méry,  Mathieu Hanotin, Vice-présidents du Conseil général, et d’autres personnalités.

La justice refuse d’expulser un camp de Roms à Saint-Ouen

Le tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny a rejeté lundi la demande d’expulsion des Roms qui occupent un terrain appartenant à l’Etat, sur lequel l’ONG Médecins du Monde (MDM) a installé des tentes, a-t-on appris de sources concordantes.

MDM avait dressé le 26 mai à Saint-Ouen (Saine-Saint-Denis) sept tentes d’urgence pour héberger 116 Roms, dont 41 enfants et 5 femmes enceintes, à la suite de la destruction d’un hangar qui leur servait d’habitation dans un incendie qui avait coûté la vie à un enfant de 10 ans quelques jours plus tôt à Bobigny.

Ils avaient également subi plusieurs expulsions de lieux où ils avaient tenté de trouver refuge après ce traumatisme.

La préfecture de Seine-Saint-Denis avait alors assigné en référé l’ONG devant le TGI de Bobigny pour occupation d’un terrain sous propriété de l’Etat, réclamant l’expulsion des Roms qui y campaient.

« La demande a été rejetée. La préfecture a été déboutée, le tribunal considérant que l’association Médecins du Monde ne pouvait pas être considérée comme le représentant des occupants », a indiqué à l’AFP une source proche du dossier, qui a requis l’anonymat.

Interrogée par l’AFP, la préfecture de Seine-Saint-Denis a déclaré que « les suites à donner à cette décision sont à l’étude ».

« Le tribunal a reconnu que MDM avait bien eu raison d’agir dans l’urgence », s’est réjoui un porte-parole de l’ONG joint par l’AFP. Pour le Dr Olivier Bernard, président de MDM, par cette décision, le juge « demande à l’Etat de s’asseoir autour d’une table avec les associations et les élus pour trouver une solution d’hébergement pérenne aux Roms ».

Les « villages d’insertion », en expérimentation depuis 2007 dans trois villes de Seine-Saint-Denis, qui accueillent essentiellement des familles Roms désireuses de chercher un emploi et de scolariser les enfants, « sont une solution efficace », avance le Dr Bernard.

Quelque 2.300 Roms sont installés en Seine-Saint-Denis, soit environ la moitié des Roms de la région Ile-de-France, selon la préfecture.

Saint-Ouen : un SDF meurt sur la voie publique

Un homme âgé d’une trentaine d’années a été retrouvé mort aujourd’hui à l’aube sur la voie publique à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris de source policière.
Le corps de l’homme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été découvert « inanimé sur la voie publique avenue Gabriel Péri à Saint-Ouen par un passant et tout indique que c’est un SDF », a-t-on précisé de même source. D’après la police, les causes et les circonstances du décès sont encore inconnues.  L’enquête a été confiée au service départemental de la police judiciaire (SDPJ).

9trois.fr, Voilà, vous y êtes !

http://9trois.fr

 

Le site d’info et d’analyse

de la Seine Saint Denis

    100 % indépendant

.

journaux-71

100 % Non-Officiel

 

9trois.fr : le site qui monte, qui monte, qui monte !!

Quand l’idée de créer ce site a germé dans nos têtes à la fin de l’année dernière, nous avions conscience de la nécessité de cette création …

 Nous n’étions cependant pas en mesure d’estimer l’accueil que la population, les élus, les acteurs sociaux du département nous réserveraient !

vendeur-de-9troisfr

 

Le site 9trois.fr a été lancé il y a un mois, de cinq à six lecteurs les premiers jours, nous atteignons aujourd’hui le nombre de 1 500 visiteurs quotidiens !!   

Sur Facebook : en un mois plus de 1 100amis… Le plus important : parmi ces amis, il faut noter la présence de séquano-dionysiens de toutes origines sociales et culturelles, de députés, de maires, des conseillers municipaux, généraux et  régionaux de tous bords politiques.  

Nous souhaitons devenir un porte voix de la société civile, un « facilitateur » de dialogue entre la population et les acteurs publics et sociaux.  

Les moyens nous manquent encore pour travailler à rejoindre cet objectif : des collaborateurs (bénévoles, comme nous) dans toutes les villes du département pour nous envoyer des articles, des remarques, des photos, des dessins, des caricatures…  

N’hésitez pas, tout est utile pour le site : une photo prise de la fenêtre, un article incomplet, un poème, une vidéo, une musique… C’est tout ça le 9trois !! 

Faites du bruiiiiiiiiiiiiiit pour le 9trois !

 

La crise secoue les Puces du marché de Saint-Ouen

Des touristes en goguette, quelques grappes d’ados pas pressés… On est loin de la foule compacte traditionnellement associée aux puces de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Depuis sa boutique de streetwear, point d’observation privilégié à l’angle de deux allées, Reda Ben Garaali se désole : « Depuis l’automne, il y a à peine du passage. En plus, les clients utilisent l’argument de la crise pour négocier les prix. J’ai perdu la moitié de mon chiffre d’affaires ! Voyez, j’apporte même ma gamelle pour économiser les quelques euros que je dépensais au snack. » A quelques pas de là, le patron d’un autre stand peine visiblement, malgré un large sourire et des jeans à 20 euros, à attirer le chaland : « Les biffins ont beaucoup plus de succès que moi ! » Sur le trottoir d’en face, les chiffonniers sont en effet de retour depuis quelques mois. Ils profitent des espaces, de plus en plus nombreux, laissés vacants par les marchands officiels. « On se fait souvent chasser par la police, mais les affaires marchent, confie Ben, un de ces vendeurs à la sauvette. Les gens s’arrêtent car on vend des articles à quelques euros seulement. »

Sur le marché Paul-Bert, consacré aux antiquités, même morosité. Surtout que la crise est plus ancienne que du côté des fripes. « On a perdu la clientèle américaine, qui nous faisait vivre raconte Jean-Claude Leib, emmitouflé dans une longue écharpe. Qui voyagent moins depuis le 11 septembre 2001. Je suis marchand depuis près de trente ans, et je n’ai jamais connu un ralentissement aussi long. » Les plus optimistes, dont le poil se hérisse à l’évocation du seul mot « crise », assurent que les Russes et les Chinois ont pris le relais. Mais les anciens sont catégoriques : « Depuis six mois, les allées sont désertées. » Les rares clients sont aussi plus exigeants. « La drouille [les articles de peu de valeur] ne part plus, commente un vendeur. On ne voit plus par exemple du Louis-Philippe, qui n’est pas très coté, à prix d’or. Par contre, ce qui a de la valeur et vendu à un prix juste trouve toujours des acheteurs. » Une nouvelle clientèle pourrait bien aussi faire son apparition porte de Clignancourt. Yaël, qui vend des vêtements au marché Malik, l’a remarqué depuis septembre dernier : « Je vois de plus en plus de jeunes des beaux quartiers qui viennent le dimanche avec leurs parents pour trouver les dernières marques à la mode, comme les baskets Feiyue. On les vend 20 % moins cher qu’à Paris. C’est la crise pour tout le monde. »

La liste des villes de Seine Saint Denis avec leurs codes postaux

          AUBERVILLIERS (93300)

          AULNAY SOUS BOIS (93600)

          BAGNOLET (93170)

          BONDY (93140)

          CLICHY SOUS BOIS (93390)

          COUBRON (93470)

          DRANCY (93700)

          DUGNY (93440)

          EPINAY SUR SEINE (93800)

          GAGNY (93220)

          GOURNAY SUR MARNE (93460)

          L’ILE ST DENIS (93450)

          LA COURNEUVE (93120)

          LA PLAINE ST DENIS (93210)

          LE BLANC MESNIL (93150)

          LE BOURGET (93350)

          LE PRE ST GERVAIS (93310)

          LE RAINCY (93340)

          LES LILAS (93260)

          LES PAVILLONS SOUS BOIS (93320)

          LIVRY GARGAN (93190)

          MONTFERMEIL (93370)

          MONTREUIL-SOUS-BOIS (93100)

          NEUILLY PLAISANCE (93360)

          NEUILLY SUR MARNE (93330)

          NOISY LE GRAND (93160)

          NOISY LE SEC (93130)

          PANTIN (93500)

          PIERREFITTE SUR SEINE (93380)

          ROMAINVILLE (93230)

          ROSNY SOUS BOIS (93110)

          SEVRAN (93270)

          ST DENIS (93200)

          ST OUEN (93400)

          STAINS (93240)

          TREMBLAY EN FRANCE (93290)

          VAUJOURS (93410)

          VILLEMOMBLE (93250)

          VILLEPINTE (93420)

          VILLETANEUSE (93430)