9trois.fr : le site qui monte, qui monte, qui monte !!

Quand l’idée de créer ce site a germé dans nos têtes à la fin de l’année dernière, nous avions conscience de la nécessité de cette création …

 Nous n’étions cependant pas en mesure d’estimer l’accueil que la population, les élus, les acteurs sociaux du département nous réserveraient !

vendeur-de-9troisfr

 

Le site 9trois.fr a été lancé il y a un mois, de cinq à six lecteurs les premiers jours, nous atteignons aujourd’hui le nombre de 1 500 visiteurs quotidiens !!   

Sur Facebook : en un mois plus de 1 100amis… Le plus important : parmi ces amis, il faut noter la présence de séquano-dionysiens de toutes origines sociales et culturelles, de députés, de maires, des conseillers municipaux, généraux et  régionaux de tous bords politiques.  

Nous souhaitons devenir un porte voix de la société civile, un « facilitateur » de dialogue entre la population et les acteurs publics et sociaux.  

Les moyens nous manquent encore pour travailler à rejoindre cet objectif : des collaborateurs (bénévoles, comme nous) dans toutes les villes du département pour nous envoyer des articles, des remarques, des photos, des dessins, des caricatures…  

N’hésitez pas, tout est utile pour le site : une photo prise de la fenêtre, un article incomplet, un poème, une vidéo, une musique… C’est tout ça le 9trois !! 

Faites du bruiiiiiiiiiiiiiit pour le 9trois !

 

Publicités

Des incertitudes pèsent sur le financement de la rénovation urbaine

Lancé en 2003 pour améliorer le cadre de vie des banlieues populaires, le programme national de rénovation urbaine (PNRU) suscite de vives inquiétudes en raison des incertitudes qui pèsent sur son financement. Dans le cadre du plan de relance, Nicolas Sarkozy a pourtant annoncé, en décembre 2008, des crédits supplémentaires pour accélérer ou débloquer des chantiers : 350 millions d’euros en autorisations d’engagement et 200 millions en crédits de paiement. Patrick Devedjian les confirme dans l’entretien qu’il a accordé au Monde. Mais en dépit de ce coup de pouce, des élus locaux craignent de ne pas avoir suffisamment de moyens.

Selon  Gérard ségura, maire (PS) d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), il manquerait 850 à 900 millions d’euros pour mener à leur terme les opérations de renouvellement urbain en cours dans l’agglomération parisienne. Pour l’ensemble du territoire, le chiffre s’élèverait à quelque 1,5 milliard d’euros. « Personne n’est en mesure de dire où en sont les projets, ni quels sont les besoins », tempère Claude Pernès, président de l’Association des maires d’Ile-de-France (AMIF) et maire (Nouveau centre) de Rosny sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Un questionnaire a été envoyé aux municipalités franciliennes concernées afin de dresser un état de lieu précis….  La suite