La justice refuse d’expulser un camp de Roms à Saint-Ouen

Le tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny a rejeté lundi la demande d’expulsion des Roms qui occupent un terrain appartenant à l’Etat, sur lequel l’ONG Médecins du Monde (MDM) a installé des tentes, a-t-on appris de sources concordantes.

MDM avait dressé le 26 mai à Saint-Ouen (Saine-Saint-Denis) sept tentes d’urgence pour héberger 116 Roms, dont 41 enfants et 5 femmes enceintes, à la suite de la destruction d’un hangar qui leur servait d’habitation dans un incendie qui avait coûté la vie à un enfant de 10 ans quelques jours plus tôt à Bobigny.

Ils avaient également subi plusieurs expulsions de lieux où ils avaient tenté de trouver refuge après ce traumatisme.

La préfecture de Seine-Saint-Denis avait alors assigné en référé l’ONG devant le TGI de Bobigny pour occupation d’un terrain sous propriété de l’Etat, réclamant l’expulsion des Roms qui y campaient.

« La demande a été rejetée. La préfecture a été déboutée, le tribunal considérant que l’association Médecins du Monde ne pouvait pas être considérée comme le représentant des occupants », a indiqué à l’AFP une source proche du dossier, qui a requis l’anonymat.

Interrogée par l’AFP, la préfecture de Seine-Saint-Denis a déclaré que « les suites à donner à cette décision sont à l’étude ».

« Le tribunal a reconnu que MDM avait bien eu raison d’agir dans l’urgence », s’est réjoui un porte-parole de l’ONG joint par l’AFP. Pour le Dr Olivier Bernard, président de MDM, par cette décision, le juge « demande à l’Etat de s’asseoir autour d’une table avec les associations et les élus pour trouver une solution d’hébergement pérenne aux Roms ».

Les « villages d’insertion », en expérimentation depuis 2007 dans trois villes de Seine-Saint-Denis, qui accueillent essentiellement des familles Roms désireuses de chercher un emploi et de scolariser les enfants, « sont une solution efficace », avance le Dr Bernard.

Quelque 2.300 Roms sont installés en Seine-Saint-Denis, soit environ la moitié des Roms de la région Ile-de-France, selon la préfecture.

Publicités