Un député de Seine Saint Denis primé ……………………… .. aux « Y’a bon Awards  » !

Le 17 mars 2009 a décidément été un jour de victoire pour Eric Raoult, maire du Raincy et député UMP de Seine-Saint-Denis !  

Première victoire : l’obtention de la fermeture d’un groupe facebook baptisé « Pour l’immolation de Eric Raoult… il était une fois le raincix « , qui, selon lui, ne pouvait « pas être considéré comme amusant ou plaisantin ». 

Un bonheur n’arrivant jamais seul, ce même jour Monsieur Raoult se voit décerner un prix par le jury des Y’a bon Awards !

aissa_maiga_et-eric-raoult1

 

A l’occasion de la semaine internationale d’action contre le racisme, l’association Les Indivisibles organisait en effet la première cérémonie du genre à récompenser les déclarations riches en “préjugés ethno-raciaux” : c’est sous les éclats de rire, qu’Eric Raoult a été décoré « pour l’ensemble de son œuvre ».

Parodie des César, la soirée était organisée à l’espace Barbara (Paris, 18e arrondissement) par « Les Indivisibles », une association d’une centaine de membres fondée en janvier 2007 en référence au premier article de la Constitution affirmant le principe d’une République « indivisible ». La soirée s’est déroulée sous la houlette de la journaliste Audrey Pulvar,  animée par la comédienne Aïssa Maïga et l’humoriste Blanche, le footballeur Lilian Thuram, qui faisait partie du jury, était également présent.

 

Les Indivisibles sont un groupe de militants dont le but est de déconstruire, notamment grâce à l’humour et l’ironie, les préjugés ethno-raciaux et en premier lieu, celui qui nie ou dévalorise l’identité française des Français non-Blancs.  

sophie-saravaki

  

Sophie Saravaki avec l’AFP et le site des Indivisibles

 

 

Publicités