Grand Paris : les 2 parlementaires PCF quittent la commission Carrez

Les deux parlementaires communistes membres de la commission Carrez chargée de proposer des pistes de financement aux investissements de transports en Ile-de-France ont décidé de la quitter en raison de la création par le gouvernement d’un établissement public industriel (EPIC) sur le Grand Paris, ont-ils annoncé jeudi.
Dans un communiqué, le député du Val-de-Marne, Pierre Gosnat et le sénateur de Seine-et-Marne, Michel Billout, estiment que la création de cet EPIC, la Société du Grand Paris, dans le cadre du projet de loi du Grand Paris « va à l’encontre des conclusions du rapport d’étape de la commission » remis au Premier ministre François Fillon en août et qui préconise un financement et une gestion des projets par la région Ile-de-France.
Le gouvernement prévoit de son côté que l’EPIC est chargé de la création, de l’aménagement et du financement des nouvelles structures. Il sera géré par l’État et « se substituera aux collectivités territoriales dans leurs politiques d’aménagement du territoire », estiment les deux parlementaire pour qui il s’agit d’une « totale contradiction avec les lois de la décentralisation et la démocratie locale ».
La commission présidée par le député UMP Gilles Carrez a préconisé notamment « un effort proportionné, équitable, entre le monde économique, les entreprises, les usagers et les contribuables ».