Michel Nouaille veut tourner la page Dassaut à Corbeil-Essonnes

Jean-Pierre Bechter (UMP) arrive en tête avec 30,75% des suffrages. A gauche, Michel Nouaille (PCF) obtient 24,33%, devant le socialiste Carlos Da Silva (18,98%) et Jacques Picard (Verts) avec 7,76%.

Michel Nouaille IDFinfo.net

Avec un total de 51% des suffrages pour les trois listes PC, PS et Verts, la gauche est en ballottage favorable après le premier tour des municipales partielles à Corbeil-Essonnes (Essonne) dimanche soir, où Jean-Pierre Bechter (UMP) est arrivé en tête avec 30,75%.

A l’issue de ce premier tour faisant office de primaires à gauche, Michel Nouaille (PCF) est arrivé en tête des listes de gauche avec 24,33%, devant le socialiste Carlos Da Silva (18,98%) et Jacques Picard (Verts) avec 7,76%.

Jean-Pierre Bechter, candidat choisi par Serge Dassault, inéligible, pour tenter de lui succéder, fait environ 10 points de moins que l’avionneur et patron de presse, qui avait obtenu près de 41% au premier tour de mars 2008.

Michel Nouaille, tête de liste car Bruno Piriou, candidat en 2008 a été déclaré inéligible en raison de l’invalidation de ses comptes de campagne, a appelé au rassemblement des trois listes de gauche.

Il a déclaré voir dans les résultats de ce premier tour un « message d’espoir et de clarté » de la part des électeurs, qui veulent selon lui « tourner la page Dassault ».

Il a également appelé à la « vigilance », craignant des « dons d’argent », qui ont conduit à l’annulation du scrutin de mars 2008 et pour lesquels Serge Dassault a été déclaré inéligible.

Le second tour doit avoir lieu le 4 octobre.