La Fête de l’Humanité a commencé

La plus populaire des fête dÎle de France, la  74ème édition de la Fête de l’Humanité a commencé ce soir à La Courneuve. Au programme : concerts en tous genres et débats sur le rassemblement de la gauche, à six mois des régionales.
 
9516_1164527830288_1140635372_30547528_5264556_n[1]
 
500.000 visiteurs sont attendus pour ce traditionnel rendez-vous politico-musical de la fin de l’été.
La Fête de l’Huma, c’est aussi l’un des derniers grands festivals de musique de l’été.
La grande scène du Parc de La Courneuve sera une fois de plus le théâtre d’un savoureux mélange entre musiciens engagés, vedettes populaires et vieilles gloires du rock’n’roll.

A l’affiche cette année : Cocoon, Keziah Jones, Manu Chao, Julien Clerc, Maxime Le Forestier, The Kooks, Arthur H ou encore les vétérans de Deep Purple.
74ème Fête de l’Humanité : Parc de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) – 18 euros les trois jours, gratuit pour les moins de 15 ans.
Publicités

Grand Paris : les 2 parlementaires PCF quittent la commission Carrez

Les deux parlementaires communistes membres de la commission Carrez chargée de proposer des pistes de financement aux investissements de transports en Ile-de-France ont décidé de la quitter en raison de la création par le gouvernement d’un établissement public industriel (EPIC) sur le Grand Paris, ont-ils annoncé jeudi.
Dans un communiqué, le député du Val-de-Marne, Pierre Gosnat et le sénateur de Seine-et-Marne, Michel Billout, estiment que la création de cet EPIC, la Société du Grand Paris, dans le cadre du projet de loi du Grand Paris « va à l’encontre des conclusions du rapport d’étape de la commission » remis au Premier ministre François Fillon en août et qui préconise un financement et une gestion des projets par la région Ile-de-France.
Le gouvernement prévoit de son côté que l’EPIC est chargé de la création, de l’aménagement et du financement des nouvelles structures. Il sera géré par l’État et « se substituera aux collectivités territoriales dans leurs politiques d’aménagement du territoire », estiment les deux parlementaire pour qui il s’agit d’une « totale contradiction avec les lois de la décentralisation et la démocratie locale ».
La commission présidée par le député UMP Gilles Carrez a préconisé notamment « un effort proportionné, équitable, entre le monde économique, les entreprises, les usagers et les contribuables ».

Le « Grand Paris » invité du Conseil Général de Seine-Saint-Denis

Après le discours du Président de la République du 29 avril dernier dessinant l’avenir de la métropole francilienne, Claude Bartolone, Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis, a convié Christian Blanc, secrétaire d’Etat en charge du développement de la région capitale, à échanger sur ce sujet avec les élus du département, à l’occasion d’une séance exceptionnelle.

L’assemblée a commencé avec une minute de silence en hommage aux Séquano-Dionysiens disparus au cours des deux catastrophes aériennes récentes.

 Après les présentations et remerciements d’usage, Claude Bartolone a débuté la séance en annonçant la manière retenue pour que la séance se déroule de la meilleure façon possible :

« […] il y avait le choix entre plusieurs attitudes. Une attitude complaisante, qui aurait consisté à dire que tout va bien ou une attitude polémique, qui aurait consisté à dire que tout va mal, notamment pour les collectivités locales. Je propose aujourd’hui que nous adoptions la manière républicaine, celle qui consiste à refuser la polémique sous prétexte que nos engagements politiques divergent. La manière républicaine c’est dans le même temps celle qui exige de nous une franchise totale et l’acceptation de la confrontation des points de vue. La manière républicaine c’est enfin celle qui place nos débats sous le signe de l’essentiel : la lutte contre les inégalités, et d’abord les inégalités sociales et territoriales. » 

Ouverture de séance par Claude Bartolone (PS)

Intervention de Daniel Guiraud(PS)

Intervention de  Jacqueline Rouillon et Hérvé Bramy(PCF)

Intervention de Serge Mery(PS)

Intervention de Gilbert Roger(PS)

Intervention de Pierre Laporte(PCF)

Intervention de Ludovic Toro & Michel Teulet(UMP)

Résultats des élections Européennes 2009 en Seine sanit Denis

  Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 726 987    
Abstentions 488 019 67,13  
Votants 238 968 32,87  
Blancs ou nuls 7 514 1,03  3,14
Exprimés 231 454 31,84  96,86

 

Liste conduite par Voix % Exprimés
M. Jean-Michel DUBOIS (LFN) 14 697 6,35
M. Farid GHEHIOUECHE (LAUT) 590 0,25
M. Jean-Marie JULIA (LAUT) 1 562 0,67
M. Gaspard DELANOE (LAUT) 135 0,06
Mme Rolande PERLICAN (LEXG) 255 0,11
Mme Sabine HEROLD (LDVD) 314 0,14
M. Patrick COSSERON DE VILLENOISY (LAUT) 89 0,04
M. Alain MOURGUY (LAUT) 66 0,03
M. Jean-Marc GOVERNATORI (LAUT) 6 812 2,94
Mme Elisabeth BARBAY (LAUT) 423 0,18
M. Axel DE BOER (LAUT) 551 0,24
M. Daniel COHN BENDIT (LVEC) 40 892 17,67
M. Michel BARNIER (LMAJ) 50 128 21,66
M. Jean-Pierre ENJALBERT (LDVD) 4 363 1,89
M. Omar SLAOUTI (LEXG) 11 727 5,07
Mme Annick DU ROSCOAT (LDVD) 1 042 0,45
M. Jean-Pierre MERCIER (LEXG) 3 053 1,32
M. Jean-Luc PASQUINET (LDVG) 138 0,06
M. Dieudonné MBALA MBALA (LAUT) 6 541 2,83
M. Alain DUCQ (LDVG) 105 0,05
M. Jérôme RIVIERE (LDVD) 6 780 2,93
M. André LOCUSSOL (LAUT) 224 0,10
Mme Françoise CASTANY (LAUT) 2 316 1,00
M. Patrick LE HYARIC (LCOP) 26 461 11,43
Mme Marianne RANKE-CORMIER (LAUT) 110 0,05
M. Harlem DESIR (LSOC) 34 900 15,08
Mme Marielle DE SARNEZ (LCMD) 17 180 7,42

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des %Exprimés peut ne pas être égale à 100,00% .

En exclusivité pour 9trois.fr, Patrick Le Hyaric : Il ne faut pas louper le coche le 7 juin !

9trois.fr 21

 Patrick Le Hyaric, tête de liste du Front de gauche (qui réunit le PCF, le Parti de gauche et la gauche unitaire) en  Île de France aux élections européennes dans un entretien exclusif pour 9trois.fr, parle de son journal, du projet Européen du Front de Gauche, de la nécessité de traduction dans les urnes du mécontentement social, de la question de l’adhésion de la Turquie.  Il définit la bonne adresse de François Bayrou dans l’échiquier politique « la première porte à droite » et aborde bien d’autres thèmes, à découvrir dans nos trois vidéos.

Patrick Le Hyaric : il serait souhaitable que les mouvements sociaux trouvent leur expression dans les urnes. Il ne servirait à rien d’avoir usé ses semelles dans la rue, d’avoir protesté, d’avoir dépensé autant d’énergie, pour laisser passer l’occasion du 7 juin, parce que ce qui va être décisif c’est la manière dont va être interprété le vote. 

 

 

Si, grâce à l’abstention, le vote est interprété par le pouvoir en place comme la possibilité de continuer les contre-réformes réactionnaires qui sont à l’œuvre aujourd’hui ça donnera carte blanche au pouvoir et à cette Europe de la Droite et de M. Barroso. Il ne faut donc pas louper le coche du 7 juin pour ne pas se laisser voler ses colères, ne pas se laisser voler son mouvement social et dire son mot ce jour là en utilisant son bulletin de vote ! Par delà nos opinions, par delà le syndicat auquel on est affilié, nous sommes un Front à la disposition de tout ce mouvement pour qu’il y ait un poids politique nouveau dans la société, pour ouvrir cette perspective vraiment à gauche, cette perspective de transformation sociale. 

Il faut savoir transformer ces souffrances, ces colères, en une force, en un mouvement politique susceptible de changer la donne dans le pays mais aussi à l’intérieur de la Gauche. 

 

 

Quand on ne va pas dire son mot, il faut savoir que dans les beaux quartiers et dans les Conseils d’Administration des grandes multinationales où ils se partagent bonus et parachutes dorés, eux iront voter contre le peuple ! Si le peuple ne va pas s’exprimer ce jour-là, cela se retournera contre lui… Etre actif le 7 juin c’est aller déposer ce bulletin de vote-là dans les urnes. 

 

 

 

Utilisez votre bulletin de vote pour une autre Europe : une Europe sociale, démocratique, écologiste, antiraciste et féministe.

.

Patrick Le Hyaric est le prochain invité de 9trois.fr

3338465999_871aec7442[1]

Patrick Le Hyaric est tête de liste du Front de gauche (qui réunit le PCF, le Parti de gauche et la gauche unitaire) en  Île de France aux élections européennes de Juin 2009.

Vous avez des questions à lui poser ? N’hésitez pas ! Envoyez-les nous par mail :  9trois.fr@gmail.com    ou postez les dans la partie « commentaires » de cet article, elles seront publiées, avec leurs réponses, dès que l’entretien aura eu lieu.