Policier en civil tué de deux balles dans la tête à La Courneuve

BOBIGNY (AFP) — Un policier en civil et qui n’était pas en service a été tué samedi soir de deux balles dans la tête à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, dans des circonstances indéterminées jusqu’à présent, a-t-on appris de source préfectorale.

La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie s’est rendue sur place, a-t-on appris de source policière.neuf-trois-9-trois-neuftrois-seine-saint-denis

Domicilié en Seine-et-Marne, le policier appartenait à la brigade de sûreté urbaine de Seine-Saint-Denis, a-t-on confirmé de source policière. Son ou ses agresseur(s) aurai(en)t pris la fuite, selon la même source.

Les faits se sont déroulés vers 21h30 à proximité du carrefour des « Quatre Routes », un quartier n’étant pas dans une cité « sensible », a-t-on ajouté de source préfectorale.

Le brassard (de fonction) du policier a été retrouvé non loin de son corps. En revanche, son arme de service, qu’il semblait bien porter sur lui, selon les premières constatations, a disparu, a-t-on précisé de source policière.

Une enquête confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris a été ouverte dans laquelle « toutes les hypothèses sont ouvertes : règlement de comptes, bagarre d’+après boire+, affaires financières », a-t-on indiqué de source policière..

Publicités