Welcome, nager vers son destin !

4000 kms à pied pour rejoindre Calais depuis l’Irak, c’est encore possible !
Seulement 10 kms pour rejoindre l’Angleterre depuis Calais, mais là c’est du quasi impossible !
Certains clandestins essaient de traverser à bord de camions en partance pour l’Angleterre et puis il y a Bilal qui lui va tenter de rejoindre sa fiancée de l’autre côté de la Manche, à la nage dans des eaux froides et dangereuses.


Entraîné, aidé, hébergé par le maître nageur interprété dans le film par Vincent Lindon, il tentera à plusieurs reprises d’effectuer cette dangereuse traversée. Mais autour de ces deux rôles magnifiquement bien interprétés, on assiste à des scènes difficiles et choquantes sur les conditions de ces sans papiers qui souhaitent aussi rejoindre l’Eldorado, leurs conditions inhumaines de leur vie, les maltraitances. On ne peut qu’admirer le travail des humanitaires qui tentent d’aider ces populations en leur distribuant la nourriture et le minimum vital.
Comment peut-on accepter que des hommes, femmes et enfants soient traités comme du bétail ? Au nom de quoi peut-on les arrêter d’être des humains comme tout le monde ? Qui peut se permettre de décider de ce qui est bien à faire ou mal dans ce monde ? Et puis il est urgent de légiférer pour que les humanitaires ne soient plus inquiétés dans leurs activités bénévoles où ils ne font rien d’autre que d’aider leur prochain
Un grand coup de chapeau au réalisateur de ce grand film « Welcome ». Ce film est triste car en plus, il pleut toujours dans la ville de Calais comme il pleut dans mon cœur !

 evelyne-thuault

 

Evelyne THUAULT

Publicités