Gilbert ROGER : Université populaire à Bondy

C’est lundi à 18h30 (espace Chauzy en Mairie) qu’avec mon collègue et ami Gilbert RogerYannick Saint-Aubert, conseiller municipal délégué, nous lancerons officiellement par une conférence de presse l’Université populaire de Bondy.


Nous voulons ainsi permettre à celles et ceux qui n’ont pas eu la chance de poursuivre à leur époque un cursus universitaire. Nous voulons aussi permettre à nos jeunes qui comme au lycée J. Renoir préparent leur entrée à Sciences-Po, comme ceux qui avec le bondy-blog, la ville et l’Ecole de journalisme , ESJ-Lille vont préparer le concours d’entrée à l’école de journalisme…Lire la suite dans le  blog de Gilbert ROGER

Grand Corps Malade, Education Nationale

La Seine-Saint-Denis lance le «tout numérique» dans ses collèges

Suite à une expérience pilote menée au collège du Parc d’Aulnay-sous-Bois, Claude Bartolone, président (PS) du conseil général de la Seine-Saint-Denis, entend généraliser le dispositif dans l’ensemble des collèges du département. Le collège du Parc a bénéficié de la mise en place d’un espace numérique du travail (ENT), avec installation de tableaux numériques interactifs dans les salles de classe.
Accessible via Internet, aussi bien du domicile que de l’établissement, l’espace numérique de travail (ENT) est une plate-forme d’échanges pour la communauté éducative (élèves, professeurs, parents, personnels de direction, personnels administratifs et techniques). Il permet aux élèves d’accéder à des ressources pédagogiques, aux parents de se tenir au courant de la vie de l’établissement et de la vie scolaire et aux enseignants de disposer d’un outil de travail partagé.
«Cet équipement permet, par exemple, aux élèves et aux professeurs de suivre leurs cours via des ordinateurs mis à leur disposition», souligne le conseil général. Le département, en concertation avec le rectorat et l’inspection académique, a mis en réseau les salles de technologie, la salle informatique, les bureaux de l’administration, la salle des professeurs et le Centre de documentation et d’information (CDI). Des travaux de câblage ont également été effectués en 2006, avec établissement d’une connexion Internet.
Le collège du Parc fait partie des 6 collèges qui expérimentent actuellement cet espace numérique du travail. 30 collèges seront équipés en 2009/2010, puis 40 supplémentaires en 2011 et 50 supplémentaires en 2012. Au total, 120 collèges du département auront l’ENT d’ici 2012.
Le coût total du projet s’élève à 4 millions d’euros jusqu’en 2012. Ce coût comprend le cablâge des bâtiments pour la connexion internet et l’achat des équipements des ENT comprenant serveurs informatiques, etc).
Le financement est assuré à 40% par le CG 93 et à 60% par la région Ile-de-France, dans le cadre du CPRD.

Une aide au logement pour les profs en Seine-Saint-Denis fait polémique

Le rectorat de Créteil devrait verser une aide de 2000 euros par an pendant trois ans aux enseignants qui s’installent dans 19 établissements sensibles de Seine-Saint-Denis. Un coup de pouce qui suscite la controverse.

Prime ou pas, la nouvelle suscite déjà la polémique chez la FSU, première fédération enseignante, qui critique une « décision unilatérale, prise sans concertation ». La fédération craint une stigmatisation des établissements: « Ça revient à stigmatiser ces 19 établissements. La stabilité des équipes, c’est surtout de ne pas supprimer de postes! », s’indigne Guy Trésallet, secrétaire départemental de la FSU 93.


Avant même l’annonce officielle de cette «expérimentation sociale» visant à «stabiliser les équipes pédagogiques», la fédération syndycale unitaire (FSU) du 93 a réclamé l’«annulation immédiate» de la mesure. Elle la juge «ségrégative», «stigmatisante» et «à la limite de la malhonnêteté».

La FSU demande son remplacement par une revalorisation «pour tous, à 1.500 euros» de l’indemnité d’installation en région parisienne.

Selon Guy Trésallet, porte-parole de la FSU 93, ces collèges se verront supprimer 24 postes en septembre 2009 au vu des prévisions démographiques, «cela veut dire 24 collègues déplacés: qu’on arrête de nous parler de stabiliser les équipes».

Après évaluation, cette expérimentation menée dans un premier temps à Stains, Saint-Denis, Pierrefitte et Villetaneuse pourra être étendue à d’autres établissements de l’académie.