Soirée de soutien au peuple palestinien

Publicités

Suicide d’un salarié: Renault, condamné pour faute inexcusable, fait appel

Le groupe automobile Renault, reconnu coupable de « faute inexcusable » en décembre dernier dans le suicide d’un ingénieur en 2006, a fait appel de la décision rendue par le tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) de Nanterre, a-t-on appris jeudi auprès du groupe. Antonio B., ingénieur en informatique de 39 ans, s’était jeté du 5e étage du bâtiment principal du Technocentre de Renault à Guyancourt (Yvelines), le 20 octobre 2006. En reconnaissant la « faute inexcusable » de l’employeur, le TASS avait donné gain de cause à la veuve de l’ingénieur, pour qui le suicide de son époux était directement lié à son stress professionnel et à sa charge de travail. L’appel sera examiné par la cour d’appel de Versailles, à une date pour l’instant indéterminée.

L’adolescent renversé par une ambulance toujours dans un « état très critique »

L’adolescent de 14 ans renversé par une ambulance privée mardi soir à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), se trouvait toujours jeudi matin dans « un état très critique », a indiqué à l’AFP une source hospitalière. Par ailleurs, le conducteur du véhicule, âgé de 47 ans, toujours en garde à vue jeudi matin, pourrait être déféré devant le parquet en milieu de journée, a-t-on appris de source proche de l’enquête. L’adolescent, habitant de Noisy-le-Grand, a été percuté « très violemment » mardi en début de soirée alors qu’il traversait une route à une intersection, a rapporté mercredi une source policière. L’ambulance, qui circulait sans gyrophare ni avertisseur sonore, transportait un patient mais sans caractère d’urgence. Le conducteur affirme n’avoir commis aucune infraction, être passé au feu vert et avoir roulé à une vitesse réglementaire. Une source policière avait cependant indiqué qu’il « semblerait qu’il roulait au-dessus de la vitesse autorisée, 50 km/h ». Selon le prélèvement toxicologique, le conducteur de l’ambulance, âgé de 47 ans, n’avait pas consommé d’alcool et n’était pas sous l’emprise de stupéfiant.

Occupation de la basilique Saint-Clotilde à Paris par des sans-papiers

Une centaine de personnes occupent depuis le début de l’après-midi de mercredi la basilique sainte-Clotilde à Paris (VIIe) pour demander la régularisation des étrangers en situation irrégulière, a constaté un journaliste de l’AFP. Ce mouvement, à l’appel du 9e collectif des sans-papiers, se déroule dans le calme. Bahija Benkouka, parlant au nom de ce collectif, a déclaré à l’AFP: « On attend le prêtre pour discuter avec lui et nous demandons que l’on puisse nous accueillir », sans autre précision. Douze policiers en civil sont présents près de la basilique, tout proche du ministère de la Défense, rue Saint-Dominique, et du ministère de l’Immigration, rue de Grenelle. Une banderole orange a été déployée à l’extérieur de la basilique portant les slogans: « Arrêt des rafles. Fermeture des centres de rétention. Régulariser est un droit ». Une affichette blanche réclame « Jésus défendez l’étranger. Chrétien réveille-toi! ». Une allusion à un passage du message de Noël de Benoît XVI qui a appelé à « l’accueil » de « ceux qui émigrent de leur terre et qui sont poussés au loin par la faim, par l’intolérance ou par la dégradation environnementale ».

Gratuité des transports franciliens lors de la nuit du 31 décembre

Les transports publics franciliens seront gratuits la nuit du 31 décembre, a annoncé mardi le syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF), autorité organisatrice des transports dans la région, qui reconduit cette année encore cette opération de gratuité. Selon un communiqué du STIF, l’accès des métros, bus, trains, trams et RER circulant cette nuit-là sera gratuit « du 31 décembre 2009 à 17 heures au 1er janvier 2010 à 12 heures ». Le STIF rappelle que comme toutes les veilles de fêtes, tout le réseau de métro sera ouvert « jusqu’à 2h15 » du matin le 1er janvier. A partir de 2h15, ne seront ouvertes qu’un certain nombre de lignes et de stations. Les trains et les RER en service seront tous omnibus. Le réseau de bus Noctilien, en service de 0h30 à 5h30, sera adapté aux contraintes de circulation, périmètres de sécurité, fonctionnant en complément du réseau ferré (métro et RER). Les lignes de bus de rocade N01 et N02 ne circuleront pas, de même que toutes les lignes traversantes (N11 à N16), tandis que les lignes au terminus Châtelet seront déplacées: N 21 et N122 à gare Montparnasse, N22 à Place d’Italie, N23 à gare de l’Est, et N24 à gare Saint-Lazare. Deux lignes au terminus gare de l’Est seront déplacées: N144 à gare de Lyon et N145 à gare Montparnasse. Des circuits spéciaux de bus seront organisés au départ de quinze gares de la région IdF.

Difficultés de circulation sur les routes en IDF

La grève du RER A conjuguée à l’arrivée de la neige sur la région parisienne provoque 320kms de bouchons sur les routes.

La grève du RER A conjuguée à l’arrivée de la neige au lever du jour sur la région parisienne a provoqué 320 kms de bouchons à 10H00, contre 200 kms habituellement avant les fêtes, a indiqué jeudi le Centre régional d’information routière (Crir). 

« De nombreux automobilistes sont souvent immobilisés sur les voies, entre la Francilienne et la capitale » écrit le Crir dans un communiqué recommandant de différer tous les déplacements, car « le réseau reste déconseillé pour une durée indéterminée ».
Ainsi la RN118 a été fermée dans les 2 sens de trafic, car elle était devenue impratiquable. D’autre part, la circulation est saturée sur l’A13, l’A6a et l’A6b et l’A4.

RER A: la grève continue, les négociations aussi!

RER A: nouvelles perturbations prévues mercredi, réunion en cours

Le trafic du RER A sera encore perturbé mercredi sur la partie RATP, avec un train sur deux aux heures de pointe et un trafic quasi-nul aux heures creuses, sous réserve de l’issue d’une réunion avec les syndicats toujours en cours mardi en début de soirée, a indiqué la RATP.

  Il y aurait seulement un train sur deux de 7H30 à 9H30 et de 16H30 à 19H30.
 Une réunion entre syndicats et direction a débuté mardi vers 16H00 et les pourparlers suspendus à la demande des syndicats peu après 17H30, a indiqué à l’AFP la direction.
 La réunion a repris après 20h00, selon la direction.
 La grève des conducteurs est entrée mardi dans son 6e jour. A l’appel des syndicats CGT, CFDT, FO, Sud, Unsa et Indépendants, ils revendiquent une prime salariale et une amélioration des conditions de travail dégradées sur cette ligne qui est la plus grosse ligne de transport en commun urbain en France.
 Le RER A traverse d’ouest en est l’agglomération parisienne.
Le tronçon RATP court de Saint-Germain-en-Laye et Nanterre à Boissy-Saint-Léger et Marne-La-Vallée.